5 minutes 1 an

Cade Cunningham, numéro 1 de la draft 2021, a un rôle à jouer dans sa toute nouvelle équipe, et il le sait. A 20 ans, le pensionnaire d’Oklahoma State se voit déjà attribuer multiples responsabilités au sein du groupe, et les attentes sont fortes pour le fraichement arrivée dans le Michigan. Comment se sent-il à quelques semaines du début de saison ? La pression du 1er choix de draft. Sa nouvelle équipe. Voici quelques sujets qui ont été évoqués lors du Media Day.

Après avoir été sous le feu des projecteurs très rapidement dans sa jeune carrière, Cade explique qu’il a toujours su tirer le meilleur de lui-même tout en gardant la tête sur les épaules. Une saison à l’université, et des performances annonçant un avenir en NBA, mais comment appréhender les premières foulées sur le parquet de la Little Caesars Arena ?

Forcément, je ne suis plus la même personne qu’auparavant… Beaucoup d’évènements ont fait qu’un tournant dans ma vie soit acté. Mais je ne le prends pas comme une pression mais plutôt comme une opportunité de montrer aux gens ce que je vaux au lieu de penser aux mauvaises choses qui pourraient arrivées. Cade Cunningham

Point statistique : sur les 20 derniers choix de draft n°1, 11 ont été All-Star durant leur carrière, et seul 5 ont réussi à obtenir une bague.

Pour Cade, ne vaut mieux pas regarder la trajectoire de carrière des précédents n°1 de draft.

Je préfère bâtir ma propre histoire. C’est excitant de montrer au monde que j’ai été choisi en 1 pour une bonne raison ! Cade Cunningham

Accompagné d’un coach reconnu pour sa capacité à faire émerger des jeunes prodiges Dwane Casey, sa formation n’en sera que meilleure. Surtout dans un environnement comme celui de Detroit ! Un passé glorieux, un futur rempli d’espoir, et une équipe qui prend forme… Cunningham sera le meneur du retour sur la scène des Pistons, c’est indéniable ! Cela passera par une bonne attribution des rôles de chacun. Entre joueurs d’expérience, jeunes joueurs prometteurs, chacun devra se contenter du rôle qui lui sera donné pour s’assurer de la bonne cohésion.

« La seule chose que je sais, c’est que Cade ne sera pas un bust. Il aura des moments de moins bien, c’est certains et normal. Il sera ciblé par les défenseurs. Ce sera à nous, joueurs, coach, staff de lui montrer la confiance qu’on place en lui ! » Dwane Casey sur Cunningham.

La saison qui arrive est attendue par l’ensemble des fans NBA, et par Cade qui s’impatiente de fouler les parquets de chaque franchise. En tout cas, à la rédaction, nous sommes dans le bateau Cunningham et attendons la suite avec curiosité et attention sur le déroulé de la saison.

Source image : Photo by Chris Schwegler/NBAE via Getty Images

Laisser un commentaire