6 minutes 12 mois

La saison passée, la trade deadline a vu l’arrivée de Diallo du côté de Detroit, arrivant d’OKC, l’ailier n’est clairement pas réputé pour son shoot à ce moment, aujourd’hui l’organisation du Michigan semble en attendre plus pour la saison prochaine.

En arrivant à la deadline, Hamidou Diallo était à 26% derrière l’arc sur sa carrière pour un volume de shoot très bas, vainqueur du concours de dunk, on le connait surtout pour sa défense et ses qualités athlétiques. On commence tout de même à connaître Casey et on sait qu’il attend de ses joueurs de l’espace, de shooter pour s’améliorer.

Cela a dû être une bonne surprise de voir Diallo se trouver à distance, 39% à trois points en 20 matchs sous le maillot des Pistons (2.1 tentative par match) pour une saison à 34.1% 3PM.

« Je sens que je touches mieux la balle et que je suis capable de shooter avec confiance. Je pense que pour shooter il faut avoir confiance en soi et confiance envers le travail qu’on a fournis. »
HAMIDOU DIALLO

Même s’il cherche clairement à s’améliorer loin de l’arc, ce n’est pas ce qu’il cherche à tout prix à faire. Selon lui il cherche aussi à lire le jeu et réagir en fonction de ce que la défense adverse lui donne.

« Je veux aller sur le terrain, lire le jeu, prendre ce que la défense me donne. Si j’ai un tir ouvert, je prends ce tir, si j’ai une ligne pour driver, je la prends aussi. Ne cherche pas à compliquer le jeu et essayer de trop réfléchir. Donc je veux juste y aller, jouer mon jeu, faire les systèmes, faire ce que le coach attend de moi et être ce que je suis. Et j’espère qu’en faisant ça je pourrais jouer librement. »
HAMIDOU DIALLO

Se concentrer sur lui-même était l’un de ses objectifs du camp d’entrainement. Avec Frank Jackson et Josh Jackson, la concurrence pour l’ailier remplaçant est rude. L’objectif pour lui est donc de s’améliorer derrière l’arc et continuer ce qu’il fait de mieux, fournir une bonne défense. Mais étant donné le nombre de joueurs des Pistons capables de tirer à trois points le fait d’avoir un profil polyvalent comme Diallo qui peut également attaquer la peinture est une excellente chose en connaissant les envies de Casey.

« Maintenant qu’on a de bons joueurs offensifs, ils peuvent driver faire une passe à l’extérieur ou finir au cercle. Mais encore une fois s’ils sont ouvert, j’encourage les tirs à trois points. »
DWANE CASEY

Rien de nouveau donc pour le coach des Pistons qui reste fidèle à lui même sur ce point, une vision très actuelle de la NBA.

« Donc c’est un, je déteste utiliser ce mot encore, process pour les jeunes, et les résultats ne vont pas venir d’un jour à l’autre mais ça va les libérer et les faire progresser. »
DWANE CASEY

Nul doute que la saison à venir fera mûrir et progresser beaucoup de joueurs des Pistons comme Diallo mais la liste est longue et tous veulent une place dans le projet.

source image : AP Photo/Carlos Osorio

Laisser un commentaire