8 minutes 12 mois

En 4 matchs de présaison, les Pistons ont alterné entre promesses et inquiétudes. Un bilan comptable équilibré avec 2 victoires pour 2 défaites, dont un blow out contre les Grizzlies. Sauf blessés, tout le monde a pu montrer de quoi il était capable, et ce qu’il peut apporter sur le terrain. Quelles sont les satisfactions à retenir ? Les axes de travails ? Qui a pu marquer des points ? Brèves analyses du contenu de ses deux dernières semaines.

Un groupe soudé et volontaire

Dans la continuité des efforts entamés la saison dernière, les Pistons ont affiché une attitude défensive remarquable durant cette présaison. En outre les scores (souvent faussés par les garbage time), les automatismes sont là. Aucun joueur n’a peur du contact, et ça, Casey l’a remarqué :

J’aime beaucoup notre intensité en défense. Nous jouons dur, et je pense que la défense est notre force.

Dwane Casey

Cette volonté se combine parfaitement à un mental à tout épreuve. Très affecté par la défaite face aux Grizzlies dans laquelle les Pistons ont concédé 54 rebonds, Isaiah Stewart s’est lui même dit très concerné par ce soucis là. Belle réponse contre les Sixers. Stewart fini la rencontre avec 12 rebonds, et cela alors qu’il affrontait l’ancienne star des Pistons Andre Drummond. Un esprit de guerrier à tout épreuve qui fit parfaitement avec le jeu que le coaching staff veut mettre en place cette année.

Une profondeur de banc interessante

Casey a lui même déclaré vouloir instaurer une rotation de 10 joueurs par match. Le calcul est simple : avec un roster de 15 hommes, 17 avec les deux two-way contract, les places coutent cher. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les joueurs n’ont pas facilité la tâche de Casey. En absence de Cade, Hayes et Bey, les remplaçants ont parfaitement pris le relai. Saben Lee premièrement, qui s’est visiblement bien entrainé aux tirs cet été (4/7 derrière l’arc en trois matchs), mais également à la création. Il a su calmer le jeu lorsque c’était nécéssaire, et jouer autrement qu’en pick and roll comme il en a l’habitude. Il finira le dernier match contre les Sixers avec 8 passes. Autre gagnant de cette présaison, Frank Jackson a lui aussi montré que ses bons matchs lors de la fin de saison dernières n’étaient pas anecdotiques. En trois matchs, il a montré beaucoup de confiance en lui et a toujours marqué un minimum de 12 points. Mais le grand vainqueur des absences des starter prévus et Josh Jackson. Une meilleure sélection de tir, une meilleure efficacité, un jeu plus complet et des courses intelligentes.

La différence avec la saison dernière, c’est que j’ai passé tout l’été à travailler ici avec les coachs et les gars. J’ai entendu beaucoup de critiques sur moi, c’est dur de ne pas les entendre. Honnêtement, ça a été dur.

Josh Jackson

Des doutes qui restent en suspens

Concrètement, seules les blessures viennent entacher la copie des Pistons. Ces quelques matchs avaient pour but de savoir quelles dispositions marchent le mieux, et le potentiel n’a pas été exploité à fond. La question est : qui sera le créateur de cette équipe ? Les deux principaux intéressés étant blessés, le début de saison servira encore de tours de chauffe pour les Pistons. Alors que la Summer League a été une satisfaction dans le sens d’une association de Hayes et Cade, un coup de frein a été mis dans la construction d’un back-court prometteur. Si Hayes semble d’attaque pour débuter contre les Bulls mercredi soir, il en est beaucoup moins certain pour Cade et Bey qui sont tout les deux en day-to-day au moment de l’écriture de ces lignes là. Il est clair qu’une dizaine de matchs seront nécéssaires pour que la sauce commence à prendre.

En plus de certaines satisfactions individuelles (Olynyk, Grant, Diallo..) c’est surtout un groupe qui a rassuré leurs fans. Pour la première fois depuis quelques années, c’est une équipe soudée, volontaire, mais surtout fière de porter le maillot Pistons qui débuteront cette 75eme saisons NBA, mercredi soir contre les Bulls.

Source image : CLARENCE TABB JR., DETROIT NEWS

Laisser un commentaire