4 minutes 11 mois

Le lendemain de leur premier succès, les Pistons enchaînaient les affaires avec un déplacement au Barclays Center pour y affronter les Brooklyn Nets, en quête de confiance. Une rencontre à sens unique où Detroit a eu du mal à exister.

15 pertes de balle et encore une fois un pourcentage irrégulier aux shoots extérieurs. Les Pistons n’arrivent pas à se montrer constants en ce début de saison et face à une équipe comme celle des Nets, chaque erreur se paye cash.

« Notre marge d’erreur est très faible. Si vous laissez tomber une fois quand les choses ne vont pas bien et que vous ne vous battez pas, ce genre de chose, c’est difficile de rester dans le match. Je pense que quand ils ont fait ce gros run au troisième quart, nous avons lâché la corde et vous ne pouvez pas faire ça contre une équipe puissante et performante comme les Brooklyn Nets. » Dwane Casey

A la fin du troisième quart-temps, la franchise du Michigan avait déjà encaissé 96 points. S’ils n’ont pas démérité pendant une mi-temps, les hommes de Dwane Casey semblaient avoir rendu les armes au retour des vestiaires. Detroit a rapidement fatigué en déjouant en attaque : pertes de balles et shoots forcés, laissant ainsi les Nets shootaient à 65% dont plus de 52% du parking.

« Nous étions en bonne position défensive, mais il y a une différence entre être en position et être réellement performant. Nous avons eu beaucoup de tirs où nous avons eu du mal à les stopper, et ce n’était toujours pas suffisant. » Dwane Casey

Detroit ne pouvait pas faire le poids face à l’armada offensive des Nets, surtout à l’extérieur et en back-to-back après la victoire face au Magic. Difficile de retenir du positif de cette rencontre, voire même du négatif en soit, tant l’écart entre les deux équipes de niveau était tout simplement trop élevé.

source image : AP Photo / Corey Sipkin

Laisser un commentaire