6 minutes 11 mois

Après un début de saison assez catastrophique du côté des Detroit Pistons, beaucoup de questions sont apparues sur la statégie de jeu mise en place par Dwane Casey. Cependant le coach ne compte pas changer quoi que ce soit, si l’on en croit ses récentes déclarations.

Pire attaque de NBA, une défense très moyenne et un fond de jeu qui laisse à désirer, pour un bilan d’une victoire et huit défaites Voilà à peu près où sont les Detroit Pistons à l’heure où nous parlons. Au vu de l’effectif, il n’est pas surprenant de voir cette équipe tout au fond de la ligue. Cependant, le jeu global et la mentalité ne sont pas toujours ce à quoi l’équipe nous avait habitué la saison dernière. Dwane Casey a donc vite été la cible de critiques sur sa façon de coacher. Rôle de Cade Cunningham, rotations, ou encore le temps de jeu des remplaçants ont été des sujets à débats. Bien sûr, d’autres paramètres sont venus entachés ce très mauvais début de saison.

Une chose que je n’avais pas anticipée est la mauvaise réussite au shoot. Je pensais que ce serait peut-être un peu plus avancé qu’avant.

Dwane Casey

Pas facile, donc d’anticiper la réussite d’un effectif si jeune. En plus de cela, le coach a du démarrer la saison sans le joueur sur qui reposent de nombreux espoirs : le numéro un de draft Cade Cunningham, blessé à la cheville au mois de septembre. Malheureusement son retour ne s’est pas aussi bien déroulé que prévu, car le joueur de 20 ans ne rentrait aucun de ses tirs.

Il doit retrouver son rythme et récupérer ses sensations. Il n’a joué que très peu de matchs NBA, sans camp d’entraînement, ni pré-saison.

Dwane Casey

Mais les véritables questions se posent sur l’utilisation qu’il fait de Cade Cunningham, placé en tant qu’arrière scoreur pour laisser Killian Hayes mener le jeu. Cela n’aide ni le joueur, ni l’équipe, et nous avons pu le vérifier lors du dernier match contre les Nets, avec Cade dans le rôle de meneur, en l’absence de son compère. Défaite honorable de seulement six points, et une réussite accrue pour le numéro un de draft.

Nous examinerons les choses après une vingtaine de matchs, pour voir ce que les jeunes peuvent faire ou non

Dwane Casey

Il faudra donc attendre pour voir d’éventuels changements dans les systèmes de Dwane Casey. Mais malgré les soucis de jeu, les joueurs semblent rester soudés, et gardent la tête sur les épaules.

Personne n’a la tête baissée, personne ne boude et personne ne point du doigt. Nous comprenons ce que nous sommes et ce que nous devons faire pour gagner dans cette ligue.

Dwane Casey

Du temps et de la patience envers les jeunes joueurs. Voilà tout ce que demande Dwane Casey pour exploiter la qualité de cet effectif qui, il le sait, représente l’avenir de la franchise. Pour le moment, laissons les jeunes se développer, et peut-être continuer sur leur état d’esprit du dernier match. Si Dwane Casey parvient à s’ajuster en temps et en heure, peut-être fera-t-il taire les quelques sceptiques qui réclament déjà son départ, alors que son meilleur joueur n’a joué que quatre matchs professionnels.

Credit image : COREY SIPKIN, AP

Laisser un commentaire