3 minutes 11 mois

Premier coup dur de la saison pour les Pistons. Touché lors du quatrième quart-temps contre les Rockets, le 6th man attitré des Pistons sera réévalué d’ici 6 semaines.

Ce qui revient à dire que le canadien ne foulera plus un parquet NBA avant 2022. La second-unit, déjà assez faible en sa présence, perd son meilleur élément. En 23 minutes en moyenne, Olynyk pointe à 12.5 points par match pour 2.3 passes et 5.3 rebonds. En outre sa production sur la feuille de stats, Olynyk apportait surtout du spacing avec 34% de réussite de loin, domaine dans lequel les Pistons sont actuellement derniers de la ligue. Il était également essentiel dans les rotations, pouvant jouer aux postes 4 comme 5.

Pour voir le verre à moitié plein, le malheur des uns peut faire le bonheur des autres. Cette absence forcera Casey à revoir ses rotations, et ce jeu de domino peut bien profiter à Luka Garza. Performant en G-League avec les Motor City Cruise, le rôle de pivot back-up lui sera sûrement attribué. Il est aussi sûrement probable que Trey Lyles voie ses minutes augmenter jusqu’au retour du blessé.

Ce qui est certain, c’est que des changements seront apportés à l’équipe. Dans sa composition à chaque match, comme dans sa manière de jouer. Il sera intéressant d’observer ça, et d’en tirer les conclusions à la fin de ces six semaines.

Source photo : Eric Christian Smith / AP Photo

Laisser un commentaire