6 minutes 11 mois

Après s’être frottés aux second et troisième picks de la dernière Draft, les joueurs de Detroit ont continué leur rookie tour face aux Raptors de Scottie Barnes.

Soir de back-to-back pour des Pistons en sorite d’une défaite à plates coutures face aux Cavaliers, et premier déplacement de l’année au Canada pour affronter des Raptors privés de Fred VanVleet. Côté Detroit, Kelly Olynyk était toujours out à cause d’une blessure au genou et Saben Lee demeure en G-League où il enchaîne les cartons.

L’entame de match a été incisive pour les joueurs de Motor City qui ont fait preuve d’une adresse aussi bonne qu’inhabituelle, dans la raquette comme à 3 points. Le collectif de Toronto ne s’est néanmoins pas privé de répondre notamment grâce à un Gary Trent Jr. intraitable et un Pascal Siakam qui semblaient partout sur le terrain. Très tôt, le ton était donc donné: les deux équipes étaient en forme en attaque et le match allait être une orgie offensive.

Comme souvent depuis le début de saison, le cinq majeur de Detroit a fait le taff et est parvenu à prendre une courte avance que le banc, malgré un Josh Jackson toujours aussi efficace dans son rôle de 6ème homme, n’aura pas su maintenir. Dwane Casey a modifié ses rotations mais l’équipe a encore montré deux visages opposés, rendant la victoire plus difficile à aller chercher et soulignant à nouveau la faiblesse flagrante de la second unit.

Et que dire de Killian Hayes ? Le Frenchie a rendu une partition exemplaire, sûrement la meilleure de sa jeune carrière. Confiant avec son tir, ultra agressif en défense, présent au rebond et très précis à la passe. Le numéro 7 a inscrit son premier double-double et bien tâché la ligne de stats avec 13 points, 10 passes et 7 rebonds à 57% au tir et 75% à 3pts. Hayes a été l’artisan principal de ce qui peut être considérée comme la plus belle victoire depuis le début de la saison.

« Il (Killian Hayes) a fait un excellent travail aujourd’hui, à la passe comme en défense. Il a pris des rebonds, il est venu et a simplement joué au basket, simplement joué son jeu… et ça a fonctionné » Isaiah Stewart

Heureusement, comme dit plus tôt, les cinq titulaires se sont montrés sous leur meilleur jour et ont parfaitement rempli leur rôle. Stewart, bien servi par ses coéquipiers tout au long de la rencontre, a compilé 20 points à 9/11 au tir et 2/2 aux lancers. Saddiq Bey a quant à lui été présent dans plusieurs secteurs du jeu et a enfin rentré quelques 3 points tandis que son partenaire sur les ailes Jerami Grant postait un performance dans ses standards habituels avec 24 points 5 rebonds 5 passes et 1 contre.

« Le match de ce soir a montré beaucoup sur quelle genre de personne nous sommes… sur qui nous pouvons être et sur comment nous pouvons jouer » Dwane Casey

Mais s’il y a deux joueurs à féliciter pour leur performance se sont bien Cade Cunningham et Killian Hayes. Après être tous deux sortis sur blessure durant le 3ème quart-temps les deux extérieurs ont réalisé une fin de match décisive. Cunningham, malgré une adresse fluctuante, a inscrit deux paniers clutch alors que les Raptors enclenchaient un come-back, notamment un superbe double cross sur OG Anunoby à moins de deux minutes de la fin du match.

Source image: Rick Madonick/TORONTO STAR

Laisser un commentaire