6 minutes 11 mois

La saison 2021-2022 lancé depuis une dizaine de matchs maintenant. Un calendrier qui n’était pas propice à pléthore de match remporté non plus. Ce qui ressort de chaque rendez-vous d’après match est très souvent identique… Une efficacité au tir complètement absente. Y’a t-il de quoi s’inquiéter ?

Pire attaque de la ligue d’un point de vue statistique, les joueurs de Dwane Casey s’illustrent par des actions qui se concluent trop souvent par un « bing » signifiant que le ballon ait heurté l’arceau… Ce qui n’est pas l’idéal pour gagner des matchs. 98,3 points par match avec un pourcentage au tir de 40,7%. Les Pistons sont bon derniers dans ces deux domaines.

Les Pistons n’hésitent pas à tenter leur chance avec 87 tentatives. Ce n’est pas l’intention qui manque mais plutôt les systèmes mis en place et la préparation mentale et physique à la réussite d’un tir. Coach Casey dédie des séances d’entrainements à des tirs longues distances pour permettre au joueur de retrouver une confiance suffisamment stable pour hausser leur niveau de jeu.

« Je dois juste continuer, et mon truc est de continuer à faire la bonne chose, de continuer à créer les bons coups. Je pensais que notre jeu de passe peut être impeccable. Le ballon peut tourner et bien bouger. Nous prenons de bons coups, essayons de faire le bon jeu, mais nous ne sommes pas récompensés pour le moment. » Dwane Casey

Des joueurs comme Olynyk, ou Saddiq Bey sortant d’une très bonne saison d’un point de vue numérique, mais également dans l’efficacité sur tirs longue distance, se voient en difficulté depuis la reprise. Une perte de confiance qui se traduit par des % en baisse. Detroit est également la pire équipe derrière l’arc. Pour autant, chaque joueur a connu dans sa carrière des baisses de régimes ! Bey est en saison sophomore, alors qu’Olynyk est dans un tout nouvel environnement, ce qui nous fait espérer un regain de forme dans les semaines à venir !

« Je m’assure que nous passons le ballon, que nous protégeons correctement le cercle, que nous espaçons correctement et que nous soyons présents au rebond correctement défensivement. Donc, réussir tous les fondamentaux de ces domaines qui me préoccupent plus que de renter des shoots en ce moment. » Dwane Casey demandant à ses joueurs de rester fidèle au plan de jeu

Le rookie Cade Cunningham ne s’est pas montré à son avantage non plus. Après quatre matchs, le rookie a orchestré un triste record du premier rookie sur le nombre de tentatives à 3 points avant d’en rentrer un (0 sur 18) pour un numéro de draft… Même si ce genre de statistique n’est utile que pour les fanbases adverses, cela démontre une problématique réelle à ce sujet. Malgré tout, d’autres rencontres très encourageantes laissent présager du mieux pour la suite. Et si le déblocage ne viendrait pas de la star montante du Michigan ?

« Il n’a pas hésité à tirer lorsqu’il en avait la possibilité et c’est très encourageant » Dwane Casey sur Cade Cunningham

S’il n’y pas d’inquiétude à avoir, il serait bien que la réussite revienne le plus tôt dans la saison. Malgré tout, il est important de rappeler que la saison à venir est de transition et que l’objectif reste avant tout de développer au mieux les jeunes joueurs de l’effectif. Du moins si Casey le décide.

Source image : GREGORY SHAMUS, GETTY IMAGES

Laisser un commentaire