6 minutes 11 mois

Depuis son arrivée en NBA, Isaiah Stewart gagne de plus en plus de crédits auprès des fans et de ses pairs. Alors que la saison a débuté il y a maintenant presque un mois, il a su confirmer ses prestations de son année rookie tout en se frayant une place dans le cinq majeur de l’effectif. Son développement se déroule à merveille, et est l’une des satisfactions du projet Troy Weaver.

Le début de saison de Beef Stew confirme les attentes placées sur lui par l’exécutif des Pistons. Avec des statistiques similaires à son année rookie, Isaiah Stewart est l’un des seuls joueurs de l’effectif, actuellement, à montrer un niveau de jeu qui s’inscrit dans la continuité de son développement… Avec Hayes en difficulté dans son apport offensif, et Saddiq Bey également en difficulté sur sa régularité aux tirs, Stewart représente une grande partie des satisfactions de ce début de saison. En plus de son activité vitale à l’équipe, sa maturité impressionne et une graine de leader germe sous les yeux des ses coéquipiers ébahis.

Il pose toujours des questions et c’est une bonne chose. C’est lui le sophomore, c’est à lui de venir nous (les vétérans) demander des conseils, pas l’inverse. Il joue très dur. J’ai des tonnes d’égratignures et griffures venant de lui sur le dos.

Kelly Olynyk

Une envie de bien faire qui se montre à l’entrainement mais également dans sa capacité à diriger son équipe défensivement. Vingt-deuxième défense de la ligue au bout de quatorze matchs, Isaiah se distingue par ses 1,3 contres et 0,4 interceptions par match depuis le début de saison. Il a aussi et surtout un rôle de protecteur de cercle qui en plus de déstabiliser l’équipe adverse, permet à ses coéquipiers de mieux s’organiser. Hormis quelques soucis de fautes qui l’handicape dans son temps de jeu, les prémices du sophomore sont très encourageants dans ce domaine.

Il joue agressif. C’est un témoignage de lui et de sa constance, de son état d’esprit, à chaque match. Nous voyons cela de lui tous les jours. C’est notre point d’ancrage, il est physique et mobile. Il a tout ce dont vous avez besoin pour avoir une bonne présence à l’intérieur. Et le fait qu’il soit si jeune, c’est génial pour le futur.

Saddiq Bey

Les Pistons 2021-2022 sont en manque de leader vocal. Après le départ de Mason Plumlee cet été, l’effectif n’a pas retrouvé de joueur ayant un passif dans la NBA et capable de prendre la parole dans le vestiaire. Isaiah prendrait le relais selon ses compères. Considéré comme un Bad Boy’s moderne, il n’hésite pas à y mettre du sien ou à élever la voix si nécessaire.

Il est notre colonne vertébrale. C’est exactement ce que nous avons besoin. Il est très vocal. C’est toujours important avec les jeunes joueurs et il fait un meilleur travail à ce niveau, désormais.

Il est notre colonne vertébrale. C’est exactement ce que nous avons besoin.

Drafté en seizième position de la draft 2020, Isaiah Stewart s’inscrit donc dans l’avenir de l’équipe avec une marge de progression qui ne cesse d’augmenter ! Malgré quelques défauts certains, son apport est indéniable que ce soit sur ou en dehors du parquet et fait de lui un joueur indiscutable dans l’effectif.

Source image : Chris Schwegler/NBAE via Getty Images

Laisser un commentaire