5 minutes 10 mois

Après la défaite contre Miami, Detroit se déplaçait dans le Wisconsin en back to back, pour défier les champions en titre. Et le résultat n’est pas diffèrent de celui attendu, c’est une défaite mais certains enseignements sont à tirer de ce match.

Comme de nombreuses fois cette saison, les Pistons ont mal commencé. Sous l’impulsion de Giannis, les Bucks infligent un 14-0 aux hommes de Casey, qui mettent eux plus de 3 minutes à inscrire leurs premiers points. On se dit alors que la soirée va être longue, que les Pistons vont en prendre 50 comme Orlando, il y a quelques jours. Mais le réveil va venir du banc, très performant en ce moment, et plus particulièrement de Trey Lyles (19 points, 7 rebonds au total). En réussite aux shoots et grâce à un bon hustle, il parvient avec ses collègues de la second unit à faire revenir les Pistons à seulement 3 points des Bucks dans le 2eme quart.

Cependant, le big 3 adverse composé de Giannis, Jrue Holiday et… Bobby Portis, a accéléré dans le 3eme quart, sans forcer pour repousser Detroit à 14 points. Ecart qui ne sera jamais rattrapé. En difficulté à l’intérieur où le géant grec s’est régalé en l’absence de Stewart et Olynyk (33 points pour Giannis), les Pistons ont également eu quelques problèmes en défense extérieure, notamment en sortie d’écran. Du pain béni pour les shooteurs Holiday (22 points à 3/7 longue distance) et Portis (28 points à 6/7 à longue distance).

Bobby Portis à très bien shooté aujourd’hui. On peut pas défendre sur tout, on doit abandonner quelques choses aux adversaires.

Dwane Casey

Mais de bonnes choses sont à retenir de ce match, notamment le banc. Outre Lyles, Saben Lee a beaucoup joué et plutôt bien (12 points 5 rebonds 5 passes 4 interceptions), reléguant Cory Joseph sur le banc (7 minutes). Des bonnes minutes des Jackson’s et de Diallo mais une réussite globale aux shoots toujours très basse, pour tout le monde (36% dont 24% à 3 points). Compliqué de gagner face à des contenders avec cette adresse. Cependant, Casey se dit content de l’attitude de ses joueurs.

On a bien répondu, pour un groupe de jeunes joueurs face aux champions en titre. Nos gars ont bien répondu et ils ont défendu de la bonne façon.

Dwane Casey

Avec tantôt le banc, tantôt les titulaires performants, le plus gros problème de ces Pistons persiste : l’adresse. Etant la 6eme équipe qui tente le plus de tirs longue distance en NBA, Detroit est la plus mauvaise équipe en réussite de ces 3 points. L’adaptation en changeant les joueurs c’est bien, mais le changement de tactique peut aussi faire beaucoup de bien aux Pistons. Allez, un petit repas de Thanksgiving pour réfléchir à tout ça, et rendez-vous vendredi 21h30 face aux Clippers.

Source image : AP Photo/Jeffrey Phelps

Laisser un commentaire