8 minutes 10 mois

Dernier match de ce roadtrip et les Pistons retournent dans le Michigan sans la moindre victoire dans les poches. Sans Devin Booker, le collectif des Suns a maitrisé la rencontre sans trop forcer.

18ième victoire de suite coté Suns alors que les Pistons en sont désormais à 8 défaites d’affilées. Sur le papier l’écart de niveau entre les 2 équipes est géant, et ça s’est largement confirmé sur le terrain en première mi-temps. Les finalistes de la dernière saison ont démontré leur force collective, 19 points par les deux Cameron (Payne et Johnson), ainsi que 18 de Bridges et 17 d’Ayton. Du côté Pistons, seuls Cade et Jerami Grant dépassent la marque des 15 points. L’ailier-fort était une nouvelle fois en forme, il marque 34 points avec un pourcentage de réussite aux tirs de 52%. Le gros problème des Pistons est qu’ils n’arrivent pas à être performants pendant 48 minutes. Cette fois, ils ont donné une avance de quasiment 20 points aux Suns avant de commencer à jouer.

J’ai l’impression que si on ne se tire pas une balle dans le pied au début, on peut gagner ce match.

Isaiah Stewart

La première mi-temps était affreuse pour l’équipe de Dwane Casey. Un score de 18-30 au bout des douze premières minutes et les Pistons ont vite compris qu’on se dirigeait vers un match calvaire. Mais dans le troisième quart, alors que Detroit perd 62-80, Dwayne Casey remplace Saddiq Bey par Hamidou Diallo. S’en suit un run 17-0 des Pistons qui les ramène à 79-80 et leur donne de l’espoir dans un match qui pourrait se jouer jusqu’à la dernière possession. Le problème, c’est que Chris Paul se sent comme dans son salon quand il joue un 4ième quart serré. A coups de tirs à mi-distance et de passes dans la raquette, le meneur vétéran a donné une leçon d’expérience aux Pistons. Sa roublardise force Cade Cunningham à se retrouver sur le banc pour des problèmes de fautes. Le rookie a retrouvé son adresse au tir et désormais tout semble plus facile. Il marque 19 points à 8 sur 15 au tir. Leader du come-back des Pistons, il est le seul joueur de l’effectif avec Killian Hayes et Hamidou Diallo à avoir un +/- positif.

Hamidou Diallo est un des meilleurs défenseurs sur pick’n roll. Je pense qu’il joue à son meilleur niveau en ce moment.

Dwane Casey

Habituellement performant, le banc des Pistons était une des raisons principales de cette défaite. Mis à part Diallo, l’apport de la seconde unit est vraiment décevant. Cory Joseph semble perdu, Frank Jackson tir à chaque occasion qu’il a sans pour autant avoir la main chaude et Trey Lyles fait comme il peut quand Isaiah Stewart se repose. Le pivot sophomore marque 12 points et prend 14 rebonds, tout en se débrouillant plutôt bien dans sa tâche de défendre Deandre Ayton. Interrogé sur les difficultés de son banc, Dwane Casey excuse sa méforme par l’absence de Kelly Olynyk, qui est blessé depuis 3 semaines.

Je pense que l’absence de Kelly (Olynyk) joue beaucoup, mais on est des pros et on doit toujours être prêt.

Dwane Casey

Killian Hayes est de plus en plus confiant en attaque. Il prend des tirs en sortie de dribble et attaque le panier plus souvent. Ce qui ouvre des espaces à ses coéquipiers, qui ne ne semblent malheureusement pas vouloir profiter de la vision de jeu du meneur français. Le mouvement sans ballon est parfois inexistant pour les Pistons. Le duo de Cade et Killian est clairement performant ensemble et c’est pour ça que Dwane Casey les fait jouer ensemble le plus de minutes possibles. Le problème est que lorsqu’ils sont sur le banc, l’attaque des Pistons peut sembler complètement incompétente.

Je pense qu’on avance dans le bon sens. Ça prend du temps. On a beaucoup de jeunes joueurs. On y est presque, on a juste quelques mésaventures dans le dernier quart.

Jerami Grant

Dernier match d’un long roadtrip, les Pistons rentrent enfin dans le Michigan ,la queue entre les jambes. Ils auront l’occasion de se relancer lundi soir face au Thunder. Un duel au sommet de la nullité, le but de ce match sera d’être moins ridicule que l’adversaire.  

Source photo : Ross D. Franklin, AP

Laisser un commentaire