5 minutes 10 mois

Une douloureuse défaite après prolongations pour les Pistons qui s’inclinent face à des Wizards pas au mieux de leur forme. Il y aura eu autant de performances individuelles encourageantes que de déceptions dans ce match… Notamment par des décisions du coach qui laisse à désirer. Décryptage.

Grosse déception pour les hommes de Dwane Casey qui étaient à deux doigts de remporter leur 5ème match face à Washington. Deux lancers-francs de Jerami Grant (28 points) ont permis de revenir à égalité à deux secondes de la fin du match donnant lieu à une prolongation très serrée se concluant par un tir à 3 points de Kuzma dans la toute fin. Une prestation rageante compte tenu de la prestation des Wizards.

Nous continuons à avancer par à-coups, mais nous devons bientôt tourner ce chapitre et être en mesure de remporter ces victoires difficiles.

Dwane Casey

Alors que la réussite derrière la ligne des 3 points était devenue aussi rare que les bons matchs de Cory Joseph, le match d’hier a vu un Franck Jackson (19 pts) à 5 sur 7 aux tirs et Grant, Bey et Diallo avec deux tirs primés chacun. Au-delà de la quantité c’est l’efficacité qui peut surprendre cette fois-ci : un arrosage beaucoup plus intelligent concentrant la majorité des tirs dans la raquette ou sur la ligne des lancers.

J’avais l’impression que notre effort était là. Je suis super fier de nos gars et de notre équipe. Je pensais qu’on avait fait le plus dur. La fin de match a été difficile.

Franck Jackson

Alors que la première mi-temps fut bonne, comme à son habitude, un relâchement total dans le troisième quart temps montre le manque de maturité de l’effectif… Frustrant car ce n’est pas la première fois. Des absences défensives durant 18 minutes occasionnant 37 points dans le 3ème  quart temps et donnant jusqu’à 13 points d’avances aux Wizards à 6 points de la fin du match. Une répétition d’occasions gâchées qui ont pour conséquence une défaite de plus.

La défense était bonne jusqu’à ce que Gafford et Harrell mettent un coup d’accélérateur dans la raquette donnant lieu à des secondes chances aux tirs (pour Washington)

Dwane Casey

Vous l’aurez compris, si la déception peut être de mise sur ce match, le scénario du match nous aura donné un petit bout de joie dans une saison bien triste… Pas d’inquiétudes puisque les objectifs de l’équipe visent la draft mais attention à ne pas retarder le développement des joueurs à cause de certaines décisions du coach très discutables. Rendez-vous en Louisiane dans la nuit à vendredi à samedi pour affronter New Orleans.

Source image : Gregory Shamus l Getty Images

Laisser un commentaire