5 minutes 10 mois

Le 17 novembre dernier, les Pistons remportaient leur premier duel contre les Pacers avec une prestation aboutie. Depuis ? 12 défaites de suite pour Detroit et une équipe qui sombre de plus en plus dans le fond de la conférence Est. Ce match semblait être une bonne occasion de se racheter et enclencher une spirale positive. Une occasion ratée.

En l’absence de Dwane Casey pour des raisons personnelles, c’est Rex Kalamian l’assistant coach, qui a pour la première fois de sa carrière, dirigé un match NBA en tant qu’entaîneur principal. Et dès le début du match, les joueurs ont eu une bonne attitude, développant une défense presse tout terrain qui a déstabilisé les Pacers. 12-2 pour commencer un match qui semblait alors agréable. Tous les espoirs étaient permis, notamment dans le sillage d’un Saddiq Bey en feu (28 points dont 22 en 1ère mi-temps). Mais très vite, le match devenait haché avec beaucoup de fautes et de lancers francs. A la mi-temps, 22 lancers pour les Pacers, 14 pour les Pistons et +6 pour les Pacers qui ont repris le momentum.

Avec Saddiq, on a pris beaucoup de temps pour voir comment il pourrait être plus impactant dans les matchs. Mon message pour lui ce soir était d’être agressif et prendre les shoots ouverts.

Rex Kalamian

La deuxième période à été révélatrice du manque de cohésion et de liant dans cette équipe sur certains (beaucoup) matchs. Alors que l’attaque était portée par les seules épaules de Cade Cunningham (19 points à 50% au shoot), la défense, elle, fût désastreuse. Pas de communication, pas de cohésion et toujours un nombre impressionnant de fautes. Un troisième quart avec plusieurs runs mais les Pacers sont moins irréguliers, notamment avec un Caris LeVert qui finit à 31 points. L’écart est trop important pour les Pistons qui ne reviendront pas, malgré plusieurs shoots ouverts en fin de match.

C’était un match de runs. Ils en ont eu plus que nous. C’est à cause de petits détails dans nos rotations, il faut jouer physique mais sans commettre de fautes. On doit travailler sur ça.

Saddiq Bey

Niveau performances individuelles, on peut noter des bons matchs de Frank Jackson (18 pts) et Saben Lee (11 pts, 5 ast, 3 stl) qui continuent sur leur lancée. Cependant, Killian Hayes à rendu une copie très décevante, en deçà de ses performances habituelles. Cade, quant à lui, continue à donner satisfaction, tout en sérénité.

Encore une opportunité manquée de redresser la barre pour les Pistons, qui enchaînent avec une 13ème défaite de suite. Et cette fois, aucune excuse de calendrier, les équipes affrontées sont prenables et c’est maintenant que l’équipe devrait accumuler des victoires. Prochaine rencontre ce soir à 18h contre Houston, équipe déjà battue en novembre, pour ne pas égaler la pire série de défaites de la franchise.

Source image : Darron Cummings / AP

Laisser un commentaire