5 minutes 10 mois

Avec une quatorzième défaite de rang, les Pistons 2021/2022 rentrent dans l’histoire de la franchise, mais pas de la bonne façon. Face à des Rockets privés de Porter Jr, et de Jalen Green, les hommes de Dwane Casey n’ont montré que de brefs éclats de volonté et d’envie.

Cette défaite est une nouvelle fois la preuve du manque de sérieux et de régularité des Pistons. Trop souvent tenus à l’écart au score, à aucun moment les joueurs ont su prendre le contrôle du match et réellement inverser la tendance. Certes il y a eu quelques runs, mais qui étaient tout de suite gâchés et rattrapés par les Rockets. Mais en plus de cet habituel manque de sérieux, c’est surtout le manque de concentration qui fâche ce soir. Très peu de cohérence en attaque (mis à part pour certains) et d’application. En témoignent les 20 pertes de balle de la soirée.

Les pertes de balle de ce soir auraient dû être évitées, mais on peut les corriger.

Isaiah Stewart

Le manque de joueurs confirmés et d’expérience s’est fait cruellement sentir cette nuit. Nuit pour nous, puisque pour les acteurs de ce match, la rencontre avait lieu à midi heure locale. Un facteur qui peut justifier le manque de rythme flagrant du match. Mais malgré la tristesse de ce record, un autre bien plus positif se cache derrière. Hier, Hayes et Cunningham sont devenus les premiers coéquipiers de 20 ans ou moins de l’histoire de la NBA à enregistrer au moins 10 passes chacun. Un match parfait dans le partage des tâches entre les deux meneurs qui cherchent encore à peaufiner leur relation sur le terrain. Cet exploit ne suffit cependant pas pour satisfaire le numéro un de la dernière draft :

Les stats individuelles ne comptent pas avec le résultat que nous avons eu.

Cade Cunningham

Saddiq Bey et Luka Garza eux aussi peuvent être contents de leur match, au même titre qu’Isaiah Stewart. Pendant que Saddiq continue sur sa lancée du match contre les Pacers avec 23 points, Garza profite du match très décevant de Lyles pour gratter du temps de jeu et impressionner en scorant 9 points en autant de minutes. Beef Stew lui réalise un match très propre avec 16 points et 8 rebonds à 7/9 aux tirs. Il donne encore plus de satisfactions quant au contrôle de son corps. Habitué au foul trouble, il n’est ce soir qu’à 4 fautes.

En back-to-back ce soir, cette équipe pourra définitivement rentrer dans la sombre histoire des Pistons en comptabilisant 15 défaites de suite, et détenant seule le record de la pire série de la franchise sur une saison.

Source image : Carlos Osorio | Credit: AP

Laisser un commentaire