5 minutes 9 mois

Après une belle victoire contre Miami qui a mis fin à la terrible série des 14 défaites, Detroit souhaitait enchaîner au Madison Square Garden de New York, contre des Knicks qui peinent à performer cette saison. Malheureusement les Pistons ont encore sombré, alternant entre le ridicule et la laideur (105-91).

En l’absence de Killian Hayes, un petit coup de mou au niveau de la création était à craindre. En plus des blessures de Jerami Grant et Kelly Olynyk, c’est un effectif très largement déséquilibré qui a dû faire face aux Knicks et à leur taille bien trop compliquée à gérer. Pour le coaching staff c’est assez compliqué de jongler avec les rotations, même si le coach de la nuit à l’air assez satisfait.

« Nous savons comment jouer petit. Depuis que Jerami est absent, nous jouons petit avec cette position à quatre guards et cela semble fonctionner pour nous. Nous ferions mieux de rester avec ce qui fonctionne pour nous. Je parlerai à Coach Casey ce soir pour voir ce qu’il pense de certaines choses. » Rex Kalamian

Petite langue de bois surement de la part du coach intérimaire en absence de Casey. Un soucis de rotation qui se remarque lors des apparitions du bancs. Mis à par Lee et Lyles, l’entièreté des joueurs actifs ont été assez décevant ce soir. Une impression d’être si prêt de gagner le match, mais si loin en même temps.

« C’est un mix et une adaptation tous les soirs, parce qu’on essaye juste de chercher une combinaison qui va nous faire avancer un peu offensivement. Coach Casey a évidemment une rotation que nous essayons de maintenir. Parfois, à cause de blessures ou de problèmes de faute, nous devons trouver de nouvelles rotations et de nouvelles combinaisons qui fonctionnent » Rex Kalamian

Car oui, soirée assez catastrophique dans son genre. Adresse absente (comme à son habitude), défense très douteuse, mais surtout très peu d’efforts et d’envie. Comme dit ci-dessus, seuls Lee et Lyles peuvent sortir de ce match la tête haute. Auteurs d’une seconde période excellente, qui ramènera les Pistons jusqu’à 5 points des Knicks, ils combinent 31 points 5 rebonds et 4 passes en 25 minutes chacun.

« Pour nous ce soir, la combinaison Trey Lyles-Saben Lee a vraiment fonctionné pendant un petit moment. Et même les trois autres gars, ils l’alimentaient bien. Ils avaient de grands espaces, et ils aidaient beaucoup. C’est juste une chose que vous devez continuer à chercher, continuez à faire tourner les gars. C’est ce que j’ai essayé de faire au quatrième quart : faire fonctionner les combinaisons. » Rex Kalamian

Avec les absences de Jerami Grant et Kelly Olynyk, ajoutées à un Cade Cunningham en protocole Covid, la fin de l’année 2021 s’annonce bien morose dans le Michigan. Prochain match contre le Heat de Miami en Floride, qui voudra prendre une revanche avec le retour de plusieurs cadres.

source image : Photo by Mike Stobe/Getty Images

Laisser un commentaire