4 minutes 9 mois

C’était pas moins de 10 absents qui étaient inscrits sur l’injury report d’avant match hier soir contre les Spurs, en plus de l’absence de Dwane Casey, toujours pour raisons personnelles. le roster était donc composé de 4 joueurs de l’effectif accompagnés de 5 joueurs venus de G-League.

Et pourtant, ce match avait bien commencé. Un premier quart-temps plaisant à voir, dans lequel les Pistons affichent un visage fier et combattant. Malgré l’évident manque de cohésion et de jeu d’équipe, Frank Jackson et Luka Garza prennent rapidement le jeu à leur compte et permettent à l’équipe de rester au contact à la fin des 12 premières minutes.

Luka joue tellement dur. Il joue tellement dur, que grâce à cette persévérance, il apporte beaucoup de bien. C’est dur de bien jouer à chaque match, mais c’est facile de jouer dur à chaque match.

Rex Kalamian

Mais voilà. Après un premier round surprenant, les choses rentrent vite dans l’ordre. Dès le second quart, les hommes de Popovitch augmentent drastiquement le rythme et étouffent des Pistons démunis, et surtout dépassés. En atteste le nombre de fautes commises. Luka Garza et Cheikh Diallo ont du sortir lors du quatrième quart à cause de leur 6eme faute, et c’est donc une formation de 5 extérieurs qui a fini la rencontre.

Très peu d’intérêt dans ce match donc, mais quand même de bons enseignements : Luka Garza s’est montré très intéressant en attaque (20 points à 50% aux tirs), Saddiq Bey continue sa mise à chaud, mais la grosse satisfaction reste tout de même Hamidou Diallo. Lui qui avait commencé la saison en étant hors rotation, il a cette nuit été LE joueurs des Pistons. 28 points en une quarantaine de minutes, il montre sa fougue et son envie dès qu’il est sur le terrain, et prouve qu’il a sa place dans la rotation.

Malheureusement, mais logiquement, la défaite n’a pas pu être évitée, et les Pistons s’inclinent 109-144 face à des Spurs qui n’ont jamais eu a usé de leurs talents. Prochain match dans la nuit de mercredi à jeudi contre les Knicks.

Source image : DARREN ABATE, AP

Laisser un commentaire