4 minutes 9 mois

Cette nuit contre les Bucks, les joueurs de Casey ont tout simplement livré leur meilleur match de la saison. Toujours invaincus en 2022, les Pistons proposent une copie quasi parfaite, avec ce match géré du début à la fin.

Pour ce 35ème match de la saison, tout ce qui fait défaut aux Pistons habituellement a été gommé par une performance XXL face aux champions en titre. Tout d’abord, et pour la première fois face à un contender cette saison, la bande à Saddiq Bey a su faire preuve de régularité. A aucun moment dans le match, les Bucks ont pris le large. Seulement 6 points de retard au maximum. Les Pistons ont même dominé le match, passant près de 30 minutes de celui en tête. Une performance remarquable pour un groupe très (trop) jeune, qui signe là son premier match référence.

Les gars ont vraiment bien fait tourner la balle. Ce soir on a 31 assists et 18 tirs de loin.

Dwane Casey

Car oui, en plus d’être réguliers, les Pistons ont aussi joué un très très beau basket. À la place de l’habituel moyenne de 21 passes, ce soir c’est 31 cadeaux qui ont été délivrés. Et celles-ci ont été permises grâce notamment à une adresse des grands soirs. 18/43 de loin (41%) et 44/91 au total (48%). Le retour des starters en protocole Covid, et aussi du banc avec un Josh Jackson très performant, aura été la clé d’un match sublime.

C’est une grande victoire pour nous. Une bouffée d’air frais. Tout le monde a bien joué, été en rythme, et s’est amusé.

Cade Cunningham

Sans aucun vétéran d’expérience sur le terrain (Trey Lyles étant le plus vieux), c’est avec calme et patience que Detroit a attaqué une équipe des Bucks qui n’était fournie que d’individualités. Vrai symbole de cette maturité, c’est Cade Cunningham qui place un tir de loin assassin sur Giannis himself qui scelle la victoire des siens. Il accompagne parfaitement un Saddiq Beh encore une fois magistral ce soir (34 points) pour l’emporter 106-115 dans le Wisconsin.

Deux victoires en deux matchs, 2022 commence parfaitement. Une tendance à confirmer durant cette semaine chargée. Un back-to-back à Charlotte puis à Memphis attend les Pistons.

Source image : Stacy Revere/Getty Images

Laisser un commentaire