6 minutes 6 mois

Dans un mois de décembre rempli de joueurs en protocole sanitaire, Hamidou Diallo en a profité pour chambouler la rotation de Dwane Casey. Peu utilisé en début de saison, l’ailier est devenu indispensable pour les Pistons.

Titularisé en ailier-fort le 12 décembre, Diallo n’a pas quitté le 5 majeur depuis. Sans Cade Cunningham, Killian Hayes ou Jerami Grant, « Hami » a partagé les clés de l’attaque avec Saddiq Bey. Et il n’a pas déçu. Ses qualités athlétiques font de lui une des plus grandes menaces dans la raquette pour Detroit. Il n’hésite pas à attaquer le panier et à challenger les intérieurs adverses en haute altitude. La dynamite qu’il a dans ses jambes lui ont d’ailleurs déjà permis de gagner un concours de dunk. Lorsqu’il met cette explosivité au service de l’équipe et qu’il est responsabilisé, on ne peut qu’admirer ce joueur et sa combativité. Après noël, Diallo est entré dans une zone pendant trois matchs (31 points et 10 rebonds de moyenne à 55% aux tirs entre le 26 décembre et le 1er janvier).

Il est un de nos meilleurs finisseurs dans la raquette et lorsqu’il y est, il est créatif, athlétique et puissant.

Dwane Casey

En défense il fait également beaucoup de bien. Déjà assez compliqué de marquer lorsqu’on est défendu par le marsupilami, mais en plus Diallo prend chaque possession offensive avec fierté. Il couvre les lignes de passes, gêne son attaquant comme il peut et conteste chaque tir. Depuis sa première titularisation, il intercepte plus de 2 balles par matchs ! Il sait aussi que ses coéquipiers sont susceptibles de le récompenser en transition vu que c’est souvent le premier à s’activer vers le panier. Mais ce n’est pas qu’en transition que Diallo trouve le moyen de marquer. Il coupe également très bien en demi-terrain. Lorsque la balle tourne bien et que les défenseurs sont obligés de faire des rotations, Diallo prend très bien son adversaire à contre-pied pour s’ouvrir un couloir au panier. Ensuite sa détente lui permet de trouver un tir efficace.

Il joue à un niveau d’All-Star en ce moment.

Saddiq Bey

Bon, évidemment que tout n’est pas parfait et qu’il a encore des faiblesses. Son tir n’est pas encore assez fiable pour que ce soit une menace légitime de loin. Encore une fois, depuis le 12 décembre il a un pourcentage de 26% derrière l’arc. Ce qui donne l’opportunité à ses défenseurs de lui laisser de l’espace pour empêcher le drive. Même s’il comptabilise quasiment une perte de balle pour une passe décisive, Diallo est capable de trouver ses coéquipiers à trois points après avoir obligé la défense adverse à se replier.

Hami ne manque jamais d’énergie, Ce jeune homme court et joue dur. Il peut courir toute la journée.

Dwane Casey

Avec le retour de la troupe, Diallo pourrait perdre sa place de titulaire. Mais l’homme masqué s’est assuré assez des minutes sur le terrain pour voler au secours des fans de Detroit. Dwane Casey a finalement compris que laisser ses qualités athlétiques sur le banc serait un sacré gâchis.

Crédit Photo : Duane Burleson, Associated Press

Laisser un commentaire