5 minutes 9 mois

Un match difficile s’est joué cette nuit face à des Hornets qui ont dominé la rencontre de bout en bout, ne laissant que peu d’espoir de succès à l’équipe de Motor City.

Deuxième match en roadtrip pour Detroit, en sortie d’une superbe victoire face aux Bucks, et première désillusion de l’année 2022. Les joueurs de Charlotte ont été incisifs et précis tout au long de la rencontre, sécurisant leur quinzième victoire d’affilée face aux Pistons. Dès les premières minutes, les frelons ont pris l’avantage grâce à leur adresse à 3 points et sont parvenus à faire monter leur avance jusqu’à plus de 25 points en début de second quarts-temps, notamment grâce à un Lamelo Ball en franchise player et un PJ Washington tout juste sorti du Health&Safety protocol. Et, alors qu’un blowout semblait déjà se dessiner, les joueurs de Dwane Casey sont parvenus à redresser la barre, réduisant l’écart de moitié et rentrant au vestiaire menés de « seulement » 14 points. Les principaux artisans de ce coup d’accélérateur ont été les habituels Saddiq Bey, très bon en première période, Cade Cunningham, comme toujours réfléchi dans ses décisions et automatique avec son tir, ainsi que le surprenant Micah Potter. Ancien de Wisconsin et récupéré au Motor City Cruise, il a su profiter des opportunités qui lui ont été proposés grâce à des moves au poste simples mais appliqués et des placements intelligents qui ont permis de fluidifier l’attaque de Détroit.

J’ai apprécié chaque seconde sur le parquet. Tout le monde a fait un très bon travail pour m’aider à m’acclimater rapidement. J’ai l’impression que j’ai su vite m’ajuster afin d’apprendre les schémas défensifs et de nouveaux systèmes en attaque.

Micah Potter

Seulement, aussi précieux aient été ces efforts individuels, ils n’ont pas suffi à renverser la situation. Le 3ème quart-temps a été un peu à l’image du second, mais à la fin de celui-ci, les Hornets ont commencé à se reconstruire une belle avance en enchaînant des shoots tous plus difficiles les uns que les autres. Enfin, les douze dernières minutes ont été celles durant lesquelles le navire Detroit a fait naufrage. Grâce à un Kelly Oubre en feu ( 8 tirs à 3 points dans le seul quatrième quart), les joueurs de la franchise de MJ se sont amusés avec la second unit de Detroit et ont étouffé toutes les germes d’espoirs qui avaient pu se former durant la précédente période.

Nous n’avons pas pris les bonnes dispositions… Nous n’avions pas la bonne attitude ni la bonne concentration. C’est ce qu’une jeune équipe doit apprendre.

Dwane Casey

Une défaite qui fait mal à l’orgueil mais qui ne doit cependant pas décourager les jeunes Pistons qui enchaînent dès ce soir avec un nouveau match contre les Grizzlies dans le Tennessee.

Source image : Brian Westerholt-USA TODAY SPORTS

Laisser un commentaire