5 minutes 8 mois

Après une sévère gifle reçue contre les Bulls lors du match précédent, les Pistons ont parfaitement répondu contre des Raptors déboussolés. Grâce à une défense des grands soirs, Detroit livre là son match le plus complet et maitrisé de la saison. Une victoire 103-87 qui se dresse comme référence.

Depuis le début de l’année, le bonheur semble s’être invité dans le quotidien de la franchise du Michigan. Pour huit matchs en 2022, Detroit récolte sa cinquième victoire dans un match maitrisé de la première à la dernière minute. Et pour cause, Toronto n’a passé aucune seconde en étant devant au score. Une démonstration collective, qui trouve sa recette dans une défense au taquet. Vraie illustration de cette excellente soirée défensive, Fred Van Vleet a été clairement en deçà de ses récents standards. Malgré ses 24 points, la défense des Pistons a réussi a maintenir le patron de l’attaque canadienne à 6/21 aux tirs. Même si il a été assez timide en attaque, les efforts de Killian Hayes ne sont pas sans rapports aux difficultés du meneur des Raptors. Les seul problèmes de la soirée n’auront finalement été liés qu’aux fautes beaucoup trop nombreuses, surtout pour Isaiah Stewart. Comme souvent cette saison, le pivot a très tôt été congédié au banc pour cause de foul trouble, ne jouant que 14 minutes.

Ce fait de jeu aura finalement profité à Trey Lyles, qui se révèlera être l’Homme de ce match. 21 points et 7 rebonds pour la canadien tout en tirant à 6/10. Aussi précieux en attaque qu’en défense, il incarne parfaitement la tranquillité et la fluidité de son équipe. Autour de lui, ses coéquipiers ont tous parfaitement attaqué le panier, et ont été parfaits, chacun dans leur rôle.

On commence à installer une bonne dynamique. On se connaît de mieux en mieux, donc forcément sur le terrain tout s’organise plus facilement.

Hamidou Diallo

Diallo, Bey et Cunningham continuent évidemment de confirmer leur forme excellente. Cade proposera un match quasiment parfait avec un beau 18/7/5 et seulement deux pertes de balle. Une dynamique d’autant plus rassurante alors que le retour de Kelly Olynyk ne devrait plus trop tarder. Le canadien a récemment été upgrade de out à doubtful pour le match de ce soir contre Phoenix.

Source image : Brian Sevald/NBAE via Getty Images

Laisser un commentaire