6 minutes 8 mois

Après la défaite au finish à Denver ce week-end, Les Pistons avaient l’occasion de prendre leur revanche à la maison. Malheureusement, c’est une nouvelle défaite frustrante pour l’effectif de Dwane Casey. Cade Cunningham était le seul espoir pour le Michigan.

Cade Cunningham était le patron des Pistons contre les Nuggets. Le rookie, premier choix de la Draft 2021 a sorti la meilleure performance de sa jeune carrière. L’arrière a marqué 34 points, pris 8 rebonds, donné 8 caviars, bloqué 4 tirs adverses et intercepté 2 ballons. Autant dire qu’il a pesé sur le match. Il a complétement pris les clefs de l’attaque et la fait tourner de manière efficace. Naturellement, Cade Cunningham crée des opportunités pour ses coéquipiers. Mais lorsqu’il est agressif au scoring, il devient un véritable cauchemar pour les défenses adverses. Le seul point négatif de sa soirée est le nombre de lancers tentés. Même si le jeune joueur des Pistons était agressif sur chaque actions, Cade n’a tenté aucun lancer franc. Un fait qui peut sembler bizarre lorsque l’on regarde le box-score. Mais le jeune rookie ne se fait pas de soucis à ce sujet et sait qu’il obtiendra le respect des arbitres.

Je dois peut-être utiliser ma voix d’avantage, crier. Peut-être gagner d’avantage pour être plus respecté par les arbitres. On ne peut contrôler que ce que l’on contrôle.

Cade Cunningham

Le reste de l’effectif n’a pas réussi à suivre la cadence de son prodige. Hormis Saddiq Bey, qui a marqué 21 points, aucun Piston ne dépasse la quinzaine de points. Titulaire à la mène, Cory Joseph est encore une fois frustrant. Un trou en défense et pas vraiment une assurance en attaque, il faut se contenter des entrées de Killian Hayes pour voir des séquences intéressantes du meneur de Detroit. Le jeune français a délivré 8 passes décisives dans la rencontre sans perdre la balle une seule fois. Son point faible est encore est toujours le même, le scoring. Il rate des tirs complétement ouverts et parfois même sous le panier. De retour du protocole sanitaire, Frank Jackson se remet en rythme et marque 11 points.

Quand on joue de manière physique et qu’on se bat, les fans s’enflamment. Et je suis honoré de jouer ici.

Frank Jackson

Isaiah Stewart a passé une soirée cauchemardesque. Les arbitres ne l’ont pas aidé, mais il doit apprendre à défendre sans faire de faute. Les minutes ou il n’était pas cloué sur le banc à cause de ses problèmes de fautes, il les a passé à se faire manger par Nikola Jokic. Seulement 4 rebonds pris pour le jeune pivot, alors que le Jokic en a collecté 21 (avec 28 points). Ce déficit à la cueillette est une des raisons majeures de cette défaite qui aurait pu être bien plus lourde si les nuggets n’avaient pas 25 pertes de balles.

Nouvelle défaite des Pistons donc, mais le niveau de Cade augmente de jour en jour. Il aura une chance de battre son career-high contre l’Orlando Magic vendredi soir.

Source image : AP Photo/Carlos Osorio

Laisser un commentaire