7 minutes 8 mois

Pour cette deuxième partie de saison, Dwane Casey a effectué quelques modifications dans les rotations de l’effectif des Pistons. Le changement principal se situe à la mène, où Cory Joseph intègre le cinq majeur aux dépends de Killian Hayes, qui va donc prendre le rôle de sixième homme. Une situation qui pourrait arranger tout le monde.

Il a fallu deux matchs d’absences du meneur Français pour que Dwane Casey rende cette décision effective, fin janvier. Depuis une dizaine de jours, Killian Hayes commence les rencontres sur le banc des Pistons, en qualité de sixième homme. Sa première moitié de saison n’a pas été suffisamment convaincante pour le rendre indispensable au poste un. De plus, sa connexion avec Cade Cunningham fut difficile à de nombreuses reprises. C’est donc le vétéran Cory Joseph qui occupe désormais la place de titulaire pour épauler le numéro un de draft 2021.

Nous en avons parlé avec le coach. Je vais avoir un peu plus le ballon dans les mains, essayer d’apporter plus d’énergie et d’être plus vocal dans la seconde unit

Killian Hayes

Cette décision, Dwane Casey ne l’a pas prise tout seul. Il en a d’abord longuement parlé avec le principal intéressé. Un choix que le meneur Français a très bien accueilli. Cela fait maintenant quatre matchs que la rotation est en place. Et si, hormis une belle victoire face à Cleveland, les résultats des Pistons n’ont pas beaucoup changé, la condition de Killian Hayes semble s’améliorer. Du tempo et du renfort défensif en seconde unit, voilà un rôle qui lui convient bien. La feuille de match se remplit un peu plus, avec notamment 11 points, 6 rebonds et 6 passes enregistrés contre Orlando.

J’ai trouvé qu’il avait fait de l’excellent travail et joué sur un bon rythme. Il a bien dirigé et pris de bonnes décisions. C’est important quand vous êtes meneur.

Dwane Casey

Si cette éviction du cinq majeur semble être un aveu d’échec de la cohabitation entre Killian Hayes et Cade Cunningham, elle reste néanmoins une aubaine pour le numéro un de draft 2021. Après avoir montré toute l’étendue de son talent a plusieurs reprises, il semble avoir déjà changé de dimension depuis qu’il possède les clés du cinq majeur. En témoigne son triple-double contre Cleveland mais surtout ses 34 points, 8 rebonds et 8 passes face à Denver, une performance de rookie que la NBA n’avait plus vu depuis un certain Michael Jordan.

Quant à Killian Hayes, son ambition, vis-à-vis de Cade Cunningham reste la même, qu’il soit sur le banc, ou à ses côtés sur le terrain. Il souhaite l’aider à devenir le franchise player des Pistons dans un futur proche.

Vous savez, Cade est un super joueur. Offensivement il peut tout faire. Cory et moi menons l’équipe, contrôlons le tempo. Nous l’aidons seulement à être un grand joueur

Killian Hayes

Devenir sixième homme est probablement une bonne chose pour Killian Hayes. Moins de pression sur ses épaules, plus de ballons dans ses mains. Le meneur va donc pouvoir exploiter toutes ses qualités de défenseur et de passeur dans la second unit et laisser, dans le même temps, le talent de Cade Cunningham faire le travail dans le cinq majeur. Une décision sûrement bénéfique pour les deux joueurs, qui cohabiteront tout de même dans certaines lineups. En tout cas cette décision de Dwane Casey est à surveiller de près en deuxième partie de saison.

Crédit image : Andrew Bernstein / NBAE

Laisser un commentaire