5 minutes 6 mois

Au début de la saison à Detroit, de grosses responsabilités étaient mises sur les remplaçants qui devaient être une des plus grosses forces de l’équipe de Casey. Mais de nombreuses complications ont eu lieu au cours de la saison, ce qui nous a quand même permis d’avoir de bonnes surprises.

Comme beaucoup d’équipes cette saison, les Pistons ont du naviguer avec beaucoup d’absences dues à la fois aux classiques blessures mais aussi aux protocoles Covid. Coach Casey à du se réinventer sans cesse pour faire du banc un de ses principaux atouts. Cela commençait pourtant mal avec la blessure du 6e homme attitré Kelly Olynyk, recruté pour 37 millions sur 3 ans cet été, qui a amputé le banc pendant presque 2 mois et les blessures à répétition du sniper Frank Jackson. Malgré ça, les Pistons affichaient le plus grand nombre de points inscrits par le banc parmi toutes les équipes de la ligue, portés par Trey Lyles, Hamidou Diallo et Killian Hayes. Cela a même permis à certains joueurs de bien performer, comme Lyles ou Josh Jackson et ainsi monter leur valeur pour ensuite les échanger contre Marvin Bagley. Un mal pour un bien finalement.

L’équipe de G-League affilié aux Pistons, le Motor City Cruise a aussi beaucoup aidé à maintenir le niveau du banc surtout pendant les quelques matchs où 8 joueurs étaient en protocole Covid sur la fin du mois de décembre. Encore une bonne opportunité pour Cassius Stanley, Derrick Walton Jr ou encore Luka Garza de se développer avec l’équipe première et de prendre de l’expérience. L’apport de Saben Lee, qui cartonne avec le Cruise a également été apprécié et peut lui permettre de réintégrer l’équipe première.

C’est un groupe différent à chaque match, c’est dur de trouver de la cohérence. Mais les apports des autres, Saben Lee notamment, font du bien.

Kelly Olynyk

Plus récemment, c’est Isaiah Livers, drafté au deuxième tour de la draft 2021, qui s’affirme de plus en plus sur le banc. Avec les absences de Hayes, Diallo et McGruder, il a été le remplaçant avec le plus de minutes dimanche dernier contre les Clippers. Avec son shoot à 3points déjà létal et son très bon hustle en défense, il s’impose maintenant comme un très bon élément de la rotation et pourrait être la bonne surprise de fin de saison.

Certes, les blessures de certains cadres sont handicapantes surtout lorsqu’elles peuvent freiner leur progression. Cependant, dans une équipe en reconstruction comme les Pistons, ces absences sont moins graves et peuvent révéler certains talents qui peuvent être intéressants pour la suite. A suivre avec la fin de saison où certains vétérans seront peut être mis au repos plus tôt pour permettre à des jeunes joueurs de gagner de l’expérience dans la grande ligue.

Source image : Michael Reaves/Getty Images

Laisser un commentaire