5 minutes 7 mois

Après le festival de Saddiq Bey contre le Magic, Jerami Grant a lui aussi pris feu la nuit dernière contre les Cavs. Avec 40 points, l’ailier des Pistons réalise son meilleur match au scoring en tant que Piston, mais ne peut pas éviter la défaite des siens 109-113.

Sans Killian Hayes, mais avec Cade Cunningham de retour dans le cinq, le match commence par un faux départ offensif de la part des Pistons. Peu inspirés en attaque, les paniers seront surtout inscrits grâce à des phases de un contre un. Et qui de mieux que Jerami Grant dans ce domaine là ? 13/22 aux tirs, 7/9 de loin et 7/7 aux lancers : telles sont les stats qui offriront à Jerami Grant son premier match à 40 points aux Pistons. Il prouve qu’il est capable de prendre le jeu à son compte et de tirer le meilleur de ce que lui offre la défense adverse.

J’étais très heureux de voir Jerami tirer comme il l’a fait ce soir. Il est à 7/9 de loin, et c’est le genre de menace extérieur que nous devons avoir.

Dwane Casey

Mais derrière un grand Jerami se cache un match irrégulier. Les starters et le banc n’ont jamais été sur le même degrés de production. Des moments de vides ont permis aux Cavs de revenir, et combler un retard de 12 points. Si en première mi-temps, le manque d’adresse du cinq de départ était comblé par une très bonne activité d’Isaiah Stewart, lors de la seconde, ce sont les remplaçants qui n’ont pas su répéter les efforts des douze premières minutes.

En première période, les starters n’ont pas fait le travail alors que le banc oui. En seconde, c’était l’inverse.

Dwane Casey

C’est en fin de troisième quart que le match a tourné complètement en faveur des coéquipiers de Kevin Love qui a fait gloire à ses années Wolves et enchainé les tirs primés face à un banc des Pistons totalement passif en défense.

Encore une fois, ce match se décide grâce à des individualités contres lesquelles Detroit n’arrive pas à faire face. Les Pistons ont pourtant rendu une meilleure copie collective des deux côtés du terrain, proposé un match cohérent et dans la lignée des précédents. Mais le manque de profondeur de banc et le de créateurs (Cade avec 10 passes sur les 23 de l’équipe) empêchera une nouvelle victoire.

Contre les Blazers ce soir, il faudra un match sérieux et toujours basé sur le contenu, pour au mieux préparé la saison prochaine et ayant des bases de jeu déjà assez solides.

Source image : Ken Blaze-USA TODAY Sports

Laisser un commentaire