7 minutes 6 mois

Légende des Detroit Pistons et ancien maire de la ville, Dave Bing avait sorti des déclarations plutôt sévères envers Cade Cunningham en décembre. Mais l’ancien joueur, récemment intronisé dans le Top 75 de la NBA, souhaite désormais revenir sur ce qu’il a dit.

Lors d’une rencontre face aux Brooklyn Nets, Dave Bing était l’invité de George Blaha et Gregory Kelser. Et dans un match que les Pistons ont fini par perdre de 12 points, Bing a affirmé que le numéro 1 de la draft 2021 n’est pas assez bon pour être la tête d’affiche des Pistons.

Je pense qu’il deviendra un joueur de calibre All-Star, mais il n’est pas le joueur autour duquel on construit une équipe. On ne l’a pas encore ce joueur, à mon opinion. Je pense aussi que notre faiblesse est au poste de meneur. Dave Bing

Dur pour le rookie, même si ses pourcentages au tir étaient bien en-dessous de la moyenne en début de saison. La raison de ces commentaires plus que sévères envers Cade viendrait pourtant d’une bonne intention.

En tant que second choix de la draft 1966, Bing connait la pression que peut avoir un jeune joueur qui peut vite être vu comme le sauveur de la franchise. Il ne voulait pas que les attentes soient trop élevées autour de Cade et trouvait injuste que les médias mettent autant de pression sur un jeune homme de 19 ans. Selon l’ancien maire de Detroit, il faut laisser du temps à un joueur avant de le juger. Mais les récentes performances de Cade qui s’améliore de semaine en semaine ont donné envie à Bing de rectifier ses commentaires.

Cade est un sacré joueur. Il sera All-Star pour les années à venir. Je pense qu’il devrait être le rookie de l’année. Il a un avenir radieux, et je ne lui souhaite que le meilleur, avec sa montée en puissance, la franchise a fait le bon choix de le drafter en première position. Dave Bing

Bing jouait le rôle de rabat-joie cet hiver et a choisi de complètement changer de veste pour le printemps. Pour lui Cade est le Rookie de l’année, ce qui s’annonce plutôt compliqué tant la concurrence est rude cette saison.

En ce qui concerne sa conclusion sur le poste de meneur de jeu. Il n’a malheureusement pas été impressionné par Killian Hayes. Le meneur français commence pourtant à trouver ses marques dans l’attaque des Pistons, et il est un des seuls créateurs de l’équipe. Mais son incapacité à marquer et à provoquer des fautes lui font encore faux bond. En tant qu’ancien meneur de jeu, Bing préfère voir Cade Cunningham prendre les clés de l’attaque.

Il s’améliore à chaque match. Je ne l’aime pas seulement parce qu’il est altruiste et qu’il passera la balle, mais aussi parce qu’il est capable de marquer quand l’équipe en a besoin, ou de faire la différence, c’est notre première option en attaque. Dave Bing

En tant que meilleur marqueur de la ligue lors de la saison 1967-1968, Bing connait son sujet. Le projet de restauration prend de la forme et Cade Cunningham sera le leader des Pistons dans les années à venir. A voir si il le sera en tant que meneur de jeu ou arrière aux cotés de Killian Hayes.  

Source Photo : Junfu Han, Detroit Free Press

Laisser un commentaire