7 minutes 8 mois

En grande forme depuis le début de l’année civile, Saddiq Bey confirme sa bonne condition sur les quelques matchs joués en sortie de All-Star break. L’ailier a haussé son niveau de jeu, notamment sur le plan offensif. Il est le joueur des Pistons à suivre sur cette fin de saison.

Si cette saison l’attention se porte grandement sur le talent de Cade Cunningham, les trades de Troy Weaver et les bagarres d’Isaiah Stewart, il existe un joueur beaucoup plus discret mais terriblement efficace : Saddiq Bey. Après un début de saison en dents de scie, l’ailier de 22 ans a pris de bonnes résolutions pour la nouvelle année, enchaînant les bonnes performances. Depuis, il n’est pas redescendu de sa grande forme. Mieux encore, il a augmenté son niveau de jeu depuis la trade deadline et le All-Star break. Le joueur semble plus motivé que jamais, comme il l’a montré après la victoire face aux Hornets, le 28 février.

La seule chose que nous avons regardé, c’est qu’ils avaient scoré 150 points sur nous la dernière fois. C’était la motivation dont nous avions besoin.

Saddiq Bey

Un match durant lequel le sophomore a notamment rentré un gros trois points dans le money time, sur une passe de Cade Cunningham, peu de temps avant le buzzer beater de Kelly Olynyk. Une action qui reflète bien l’état d’esprit du joueur.

Il est fiable et cohérent. Vous savez ce que vous allez obtenir de lui.

Dwane Casey

Saddiq Bey connaît son rôle et se plaît dans le collectif. Un élément qui peut expliquer la forme actuelle de l’ailier. Depuis la trade deadline, il tourne à presque 18 points par matchs, et 38 % à trois points, avec toujours 7 rebonds et 3 passes. Le déclic provient peut-être de son passage sur le poste 4 en l’absence de Jerami Grant pendant une bonne partie de l’hiver.

J’ai vu Saddiq devenir beaucoup plus à l’aise dans cette position, et faire des choses similaires à Jerami Grant.

Isaiah Stewart

Cette amélioration pourrait changer beaucoup de choses dans la reconstruction des Pistons. Sur le plan offensif, où Detroit se situe à la 29ème position, Saddiq Bey pourrait s’avérer indispensable en soutien de Cade Cunningham. De plus, le jeune ailier montre une réelle volonté de progresser sur le plan défensif. Son intégration au poste 4 semble donc avoir un réel effet sur son jeu, mais peut encore être bridé par les besoins offensifs de Jerami Grant, qui n’a pas été transféré à la deadline.

Malgré cela, Saddiq Bey trouve sa place dans l’effectif des Pistons et semble insuffler un réel vent de motivation et d’énergie au sein de l’effectif. Ses récentes performances ont permis à l’équipe d’enregistrer deux victoires en quatre matchs depuis la fin du All-Star break. Il a notamment marquer 28 points dans le match face aux Hornets.

Cela montre comment il peut grandir, et nous sommes ravis de sa croissance au cours de la dernière année.

Dwane Casey

Avec ses efforts, l’ailier des Pistons a été récompensé d’une sélection au Rising Stars Challenge où il a effectué une très belle prestation au cours des deux matchs, dans l’équipe de l’illustre Isiah Thomas. Un événement non négligeable pour la confiance d’un joueur et son évolution.

Ce All-Star weekend était une bénédiction, et je suis reconnaissant d’être là.

Saddiq Bey

Saddiq Bey fait donc le plein de confiance sur cette fin de saison. Entre son nouveau poste, sa participation au All-Star weekend et sa situation dans l’effectif, il a tout pour préserver sa bonne dynamique et continuer sa progression dans ce cercle vertueux. Les belles performances qu’il réalise depuis janvier pourraient devenir plus récurrentes sur ce dernier mois de régulière. Une chose est sûre : Saddiq Bey est le joueur des Pistons à suivre sur cette fin de saison.

Credits image : Chris Carlson / AP Photo

Laisser un commentaire