6 minutes 3 mois

Lors du tirage au sort de la draft 2022, les Pistons se sont vu attribués du 5e choix de la prochaine kermesse des talents. Les dents grincent à Motor City, avec une question au bout des lèvres : le tanking en valait-t-il la peine ? Même s’il ne s’agit pas du pire scénario, cela reste néanmoins une déception pour beaucoup de fans. En effet, la franchise du Michigan avait plus d’une chance sur 2 d’accueillir un des 4 premiers choix et a reculé de 2 places par rapport au bilan de la saison 2021-2022. Alors ce cinquième choix est-il vraiment désastreux pour Detroit ?

Afin de remettre cela dans un contexte historique, il est primordial de rappeler tout d’abord que ce cinquième choix sera une des meilleures positions à la draft depuis plus de 40 ans. En effet, depuis cette date, les Pistons ne sont parvenus qu’à 4 reprises à récupérer un choix de draft au moins équivalent. Pour rappel, certains de ces choix ont fait le bonheur de la franchise (Isaiah Thomas en 1981, Grant Hill en 1994) et d’autres beaucoup moins (Greg Kelser en 1979 et Darko Milicic en 2003). Dans l’histoire de la NBA des cinquième choix de Draft comme Pippen, Barkley, Garnett ou encore Ray Allen ont quand même réalisé de grandes carrières avant d’être introduits au prestigieux Hall Of Fame de la ligue.

Interrogé par Michigan Live, le GM des Pistons Troy Weaver a déclaré : « Nous n’allons pas cracher dans la soupe, on va choisir en 5e position et on sera prêt. On va faire notre devoir donc aucune déception. Nous sommes impatients d’être la 5e équipe à s’exprimer et faire son choix. Nous sommes confiants car dans les 2 dernières drafts, nous avons eu 3 joueurs élus dans les All Rookie teams  ».

Ce pick reste donc particulièrement intéressant dans l’optique de la draft 2022 qui s’avère être malgré tout un peu imprévisible. La plupart des mock drafts place Chet Holmgren, Paolo Banchero et Jabari Smith sur le podium même si rien ne semble gravé dans le marbre. « Cette draft n’est pas juste un Big 3, je pense qu’il y a de formidables joueurs dans toute la cuvée. Nous allons choisir le meilleur joueur pour nous » a ainsi déclaré Troy Weaver.

Selon toute vraisemblance, quand le tour des Pistons arrivera les options possibles devraient se limiter à Jayden Ivey (Purdue), Keegan Murray (Iowa), Bennedict Mathurin (Arizona) et Shaedon Sharpe (Kentucky). En bon dénicheur de talent, Weaver devrait pouvoir sélectionner un joueur solide sur lequel les Pistons pourront compter dans le futur.

Seul l’avenir nous dira si ce 5th pick s’avère être décevant ou une réussite mais faisons donc confiance à Weaver pour dénicher le meilleur talent possible à cette place. Quelque soit la stratégie mise en place (draft, trade up, trade down, trade), ce pick constitue quand même un asset important qui permettra aux fans de Detroit de passer des soirées plus douces ces prochaines années. In Weaver we trust.

Source image : Motor City Sports Talk – YouTube

Laisser un commentaire