Site icon Daily Motown

Mi-saison NFL : Que retenir du début de saison des Lions ?

Publicités

La NFL a déjà parcouru la moitié de sa saison. Après un départ prometteur offensivement lors des deux premières weeks, les Lions sont passés par un passage à vide avant de montrer de belles améliorations. Coup d’oeil sur ce que proposent ces premiers matchs.

Après une nouvelle saison en bilan négatif (3-13-1) mais la première de l’ère post Stafford, les Lions de la saison dernière ont enchainé huit matchs sans victoire et attendus la treizième journée pour remporter un match face aux Minnesota Vikings au buzzer. Le nouveau Quarter-Back Jared Goff avait eu besoin d’un temps d’adaptation. En effet le numéro 16 ne bénéficiait pas tout le temps des meilleurs éléments de l’attaque comme TJ Hockenson ou D’Andre Swift, blessés à plusieurs reprises. Cependant il a toujours pu compter sur le rookie Amon-Ra St.Brown qui s’était imposé comme le Wide Recevier numéro 1 de l’effectif. Sur les quatre premières semaines de cette saison, des éléments amenaient à penser que ce temps était révolu. En effet, Jared dirigeait ni plus ni moins que la meilleure attaque de la ligue. Se hissant en tête de presque tous les classements statistiques : nombre de touchdown, yards parcourus, points marqués… et ayant même battus le record de la franchise pour le nombre de quart-temps consécutif avec au moins un touchdown marqué (11). L’attaque des Lions était effrayante pour ses adversaires, malgré un bilan d’une victoire pour trois défaites, dû notamment à une défense qui n’a pas réussi a se mettre en place. 

Malheureusement cette attaque a perdu tout le crédit qu’elle avait réussi à acquérir en deux matchs. Comment ? Aucun touchdown marqué pendant deux matchs d’affilés. Ce qui nous donne une défaite 0-29 contre les Patriots et 6-24 contre les Cowboys. Cette période correspond évidemment aux matchs manqués par Amon-Ra St.Brown et D’Andre Swift. Alors qui en est le principal responsable ? Jared Goff ? Est-ce qu’il n’est toujours pas complètement adapté plus d’un an après son arrivé ? N’a-t-il pas assez confiance en les remplaçants ? Pourtant Tom Kennedy a montré tout ce qu’il vaut pendant la pré-saison. C’est normal que le QB fasse de moins bons matchs en l’absence de ses meilleurs éléments, mais le minimum syndical reste attendu. D’autant plus qu’il avait toujours TJ Hockenson à sa disposition. Mais il se trouve que depuis, il n’a pas vraiment montré de signe d’amélioration. Passes en direction des défenseurs adverses, trop d’hésitation quand St.Brown n’est pas ouvert, passe sur des joueurs couverts, passes lointaines en 4th&Short. Beaucoup trop d’erreurs pour celui que plusieurs voyait déjà au Pro Bowl lors des premiers matchs.  

Amon-Ra St.Brown et TJ Hockenson (Junfu Han)

Cependant, il y a tout de même eu de belles choses montrées au cours des derniers matchs, surtout du coté de la défense. En plus de Kerby Joseph, le natif du Michigan Aidan Hutchinson a établie plusieurs records de précocité au sein de la franchise, et a l’air de pouvoir assumer ses responsabilités du haut de ses 22 ans. Le jeune Défensive End est le rookie ayant réaliser le plus de sacks cette saison (4,5), et le plus de pression exercées sur les QB adverses. Se trouvant aux cotés de joueurs d’expérience sur la ligne défensive comme Charles Harris, Romeo Okwara et Micheal Brockers, les rookies Aidan et Josh Paschal ont de quoi apprendre le métier correctement. Le capitaine des Linebackers Alex Anzalone livre lui aussi un début de saison satisfaisant remplie d’envie. Les autres Linebackers sont à l’image de leur capitaine qui transmet cet état d’esprit, comme le rookie Malcolm Rodriguez plus que prometteur et Derrick Barnes qui est seulement dans sa deuxième année. 

Aidan Hutchinson lors de son premier match à plusieurs sacks (3) contre les Commanders. (Jeff Risdon)

Bien qu’il y ait eu de très belles choses montrées par la défense, et qu’il y ait beaucoup de potentiel (comme chaque année aux Lions), il reste bien évidemment plusieurs postes à renforcer lors de la prochaine Draft. En particulier la ligne défensive, plus précisément au poste de Défensive Tackle, car le capitaine vétéran Micheal Brockers n’est pas éternel, que Levi Onwuzurike semble avoir de sérieux problèmes de dos malgré sa jeunesse et que Alim McNeil aura du mal à occuper les Linemen adverses tout seul en tant que Defensive/Nose Tackle. Où encore au poste de Cornerback, car malgré le retour en force de Jeff Okudah, Amani Oruwariye n’y arrive pas sur le début de saison. S’ajoute à cela l’absence de Ifaetu Melifonwu qui se prolonge au fur et à mesure des semaines. C’est clairement le problème majeur de la défense vu le nombre de passes longues encaissées sur cette première partie de saison. 

Pour finir, tout récemment, afin d’améliorer la prochaine Draft, les Lions ont décidés d’échanger le Tight End vedette TJ Hockenson. Un trade surprenant qui a suscité beaucoup d’étonnement, d’incompréhension voir de colère de la part des fans. Premièrement car il renforce un rival de division que Detroit va affronter une deuxième fois cette année, les Minnesota Vikings. Deuxièmement le Tight End est encore jeune et peut devenir meilleur. Troisièmement, il s’agissait cette saison du joueur le plus régulier, il avait toujours répondu présent. Au delà de ses excellentes capacités de réception, il avait gratifié les fans de plusieurs longues courses impressionnantes. Enfin quatrièmement, il était l’un des joueurs les plus apprécié du public depuis sa Draft en 2019. Il pouvait sentir un amour réciproque entre lui et Detroit. D’un autre coté, les Lions ont donc gagné plusieurs tours dans la prochaine Draft, passant du quatrième au premier, grâce à cet échange. Ensuite, il est vrai que le Tight End, malgré ses très bonnes qualités, avait quelques lacunes. Particulièrement pour bloquer les défenseurs adverses ce qui est essentiel pour un bon Tight End. De plus, son remplaçant Brock Wright est très correct dans ce domaine, il va donc parfaitement compléter la ligne offensive qui est déjà parmi les meilleures de la Ligue. Ainsi cela pourra offrir plus de possibilités pour D’Andre Swift et Jamaal Williams, les Running Backs, pour se faufiler dans les défenses adverses. Comme dit plus haut, TJ Hockenson se plaçait déjà parmi les meilleurs de la ligue à son poste, ce qui aurait légitimé une demande de gros salaire pour la signature de son prochain contrat qui se fera à la fin de la saison. Les Lions peuvent donc libérer de la place dans la masse salariale. En complément de Brock Wright, le rookie James Mitchell semble à l’aise sur le terrain s’est même offer son premier touchdown en carrière lors du match contre les Packers de Green Bay.

Frank Ragnow (77) et Shane Zylstra (84) lors de son premier touchdown contre les Packers (Duan Burleson)

Voilà donc tout ce qu’il y a à retenir du début de saison des Lions de Detroit. Une saison loin d’être finie puisque les Playoffs sont toujours envisageables surtout avec le bilan actuel de 4 wins en 10 matchs, mais une bonne place à la Draft pour espérer prendre une Quarter-Back de premier plan l’est aussi.

Crédit image : J. Han/USA Today Sports/Reuters
Quitter la version mobile