13 minutes 2 mois

La saison NFL ne va pas tarder à rendre son verdict. Dans trois semaines, les bilans de chaque équipe seront figés et dévoileront donc qui va se préparer aux Playoffs, et qui va préparer la prochaine Draft. Evidemment si le destin de quelques franchises est déjà scellé, plusieurs restent loins d’être décidés, en particulier pour les Lions. Où finira Detroit à la fin de la saison ?

Les Playoffs sont-elles envisageables ? Si cette valeureuse et prometteuse équipe des Lions parvient à se qualifier pour jouer la Wild Card, il pourrait s’agir de leur première apparition en playoffs depuis 2017. Comment y arriver ? Pour que Detroit puisse continuer à rêver d’une participation aux playoffs, il faudrait finir parmi les trois meilleurs bilans de la NFC en dehors des quatre leaders de division. Dans le cas des Lions, les Minnesota Vikings n’ont pas lâché la tête de la division NFC North, en remportant leur dernier match face aux Colts, validant ainsi leur ticket pour la prochaine post-saison. La semaine dernière, les Lions avaient 19% de chances d’atteindre les Playoffs. Même si cela semblait être un pourcentage beaucoup trop faible pour y croire raisonnablement, aujourd’hui, après la victoire face aux Jets qui jouent eux aussi la Wild Card du coté de l’AFC, les chances de voir les Lions en Playoffs sont passées à 46%. Tout peut aller très vite en NFL. Cependant, il faut tout de même prêter attention aux autres équipes dans la course aux playoffs. À ce jour, les équipes qui occupent les trois places qualificatives pour les playoffs derrière les leaders de division de la NFC sont : les Dallas Cowboys (10-4), les Washington Commanders (7-5-1) et les New York Giants (7-5-1).

Detroit ne se trouve donc pas si loins que ça avec un bilan de 6-7. Sans oublier que l’équipe se trouve dans une très grande forme depuis plusieurs semaines. En effet, en plus du bilan qui s’est amélioré grâce à six victoires sur les sept derniers matchs, passant ainsi d’un triste 1-6 à un encourageant 7-7. Il y a deux semaines lors du match face à Minnesota, pour la première fois de l’histoire NFL, une équipe à 5-7 était donnée favorite face à une équipe à 10-2. Il y a donc une vraie bonne dynamique autour de la franchise des Lions, et toute la ligue peut s’en rendre compte. De plus, le calendrier de chaque équipe est à prendre en compte, surtout que celui des Lions peut s’avérer être un avantage.

Pour les trois derniers matchs de la saison, les Lions vont affronter Les Carolina Panthers (5-9) le 24 Décembre, qui peuvent potentiellement finir en tête de la NFC South malgré une saison mouvementée, les Chicago Bears (3-11) le 1er Janvier, derniers de la NFC North et déjà hors de la course aux playoffs. Puis les Green Bay Packers (5-8) pour terminer la saison le 8 Janvier, qui ont a l’heure actuelle que 3% de chances de jouer les playoffs. Dernier facteur à prendre en compte : le calendrier des autres candidats aux Playoffs. Les Commanders, sont l’équipe avec le calendrier le plus compliqué, à l’exception des Browns de Cleveland (6-8), leurs trois autres adversaires jouent une participation aux playoffs, dont les Giants le 19/12, et les Cowboys pour clôturer la saison. Les Giants quant à eux, rencontreront deux leaders de division. Pour finir, les Cowboys auront à affronter trois candidats aux playoffs avant de valider leur ticket pour la post-saison. Des adversaires plus que sérieux pour les trois équipes en positon de jouer la Wild Card. Un avantage sur le papier dont Detroit pourrait grandement profiter afin de réaliser les rêves de playoffs des supporter afin de lancer cette nouvelle génération et de mettre un terme à la reconstruction. 

Kerby Joseph, Aidan Hutchinson et Jerry Jacobs, de jeunes éléments de La Défense des Lions. Photo : Gregory Shamus

Si les Lions ne sont pas à la hauteur en cette fin de saison, la Draft restera une bonne option afin de préparer la saison prochaine du mieux possible, comme chaque saisons depuis 2018. En effet depuis cette année là, la franchise du Michigan à au moins pû drafter quelques jeunes joueurs qui sont aujourd’hui des éléments important de l’effectif, en raison de leur absence de la post-saison. Frank Ragnow en 2018. Austin Bryant, Will Harris et Amani Oruwariye en 2019. Jonah Jackson, Jeff Okudah, Julian Okwara et D’andre Swift lors de la Draft 2020 et enfin Penei Sewell, Derrick Barnes, Alim McNeil et Amon-Ra St.Brown en 2021. Une de plus ne semble pas de trop pour étoffer l’effectif, malgré quelque lacunes évidentes. D’autant plus que la cuvé de rookies 2022 est parmi les plus prometteuses. Surtout que les Lions possède déjà un excellent pick pour le premier round de la Draft à venir, un deuxième serait donc un lot de consolation si Detroit rate les Playoffs.

En effet, les Lions ont acquis le choix du premier round de la Draft 2023 des Los Angeles Rams lors du trade de Matthew Stafford contre Jared Goff. Les Rams ont cependant cette année soufferts de l’absence de leur nouveau Quarter-Back. Plongeant les Californiens dans une triste saison à 4-9, l’une des pires de la ligue, déjà pratiquement hors de la course aux playoffs et par conséquent synonyme d’un first round pick en hausse pour l’équipe qui le détient, les Detroit Lions. En ce qui concerne le bas du panier de la Draft, le front-office de la franchise du Michigan ne l’a pas oublié, avec, sans compter premier tour, six autres choix répartis dans les cinq tour suivants. Largement assez pour combler les manques les plus importants à certains postes. Comme au poste primordial de Quarter-back, en prenant une jeune talent qui pourrait débuter en temps que doublure de Jared Goff, pour lui succéder dans quelque saisons. Ou un Offensif Guard pour accompagner Jonah Jackson et compléter la ligne offensive. En défense également avec un ou deux Defensive Tackle afin de renforcer la ligne défensive qui manque souvent d’agressivité. Puis enfin, au poste de Cornerback, qui a fait défaut à la défense à de nombreuses reprises avec une faiblesse sur les longues passes. Bien que de nombreuses absence à ce poste aient été à déplorer, ces lacunes défensives ont tout de même contribuées à changer le cours de certains matchs en la défaveur des Lions. Une nouvelle Draft avec un haut pick des Lions n’est donc pas nécessairement souhaitable pour une saison supplémentaire. Il faut désormais des résultats plus concrets, car il s’agit de l’effectif le plus complet dont Detroit dispose depuis plusieurs saisons.

Coach Dan Campbell avec D’andre Swift. Photo : Junfu Han

La fin de saison des Lions s’annonce quoiqu’il arrive palpitante. Avec des matchs équilibrés, et un objectif loin d’être démesuré. Il faut maintenant espérer que cette jeune équipe de Detroit saura être à la hauteur des attentes. Est-ce que le manque d’expérience fera défaut aux Lions dans ces derniers matchs où l’enjeu et la pression vont augmenter ? Il est vrai que la force de Detroit ces dernières semaines à été qu’ils jouaient, pareillement que lors de la fin de saison dernière, comme s’ils n’avaient rien à perdre, et c’est ce qui marche le mieux. À voir si cette équipe sera capable de garder cet état d’esprit insufflé par le head coach Dan Campbell, qui apporte une état d’esprit admirable depuis sont arrivé.

Crédit image : David Reginek

Laisser un commentaire