6 minutes 2 mois

Sixième victoire en 6 matchs pour les Sixers qui n’ont pas eu à forcer face à des Pistons beaucoup trop légers défensivement. Malgré une bonne performance de Jaden Ivey qui confirme sa bonne dynamique, Detroit conforte son statut de pire bilan de la ligue et patauge en défense face aux deux aliens de Philadelphie.

Le match avait pourtant bien commencé offensivement puisqu’après avoir inscrit son record de points face à Utah (30 points), Jaden Ivey sort de ce premier quart avec 11 unités, bien accompagnées par l’adresse de Bogdanovic et Burks qui ont su être trouvés par un Jalen Duren à 2 passes sur le premier quart. Le jeune pivot a su se montrer essentiel dans ce premier quart en servant de relai entre les passes permettant aux shooters comme Burks, Bogdanovic ou même Stewart d’être servis derrière l’arc.

À la fin de ce premier quart, les Pistons se montrent totalement dépassés par les isolations de James Harden notamment puisque The Beard termine meilleur marqueur de ce premier quart avec 12 points. Les Sixers ont su appuyer là où ça fait mal puisque les coéquipiers de Joel Embiid ont misé sur leur jeu en transition pour exploiter les difficultés des Pistons dans le replacement suite à une phase offensive. Dwane Casey n’a pas réussi à trouver les solutions dans sa rotation face aux minutes de James Harden opposé à la second-unit au début du deuxième quart.

Une première mi-temps à l’image de ce second quart, puisque Casey cherche à imposer ses line-up face aux isolations d’Embiid et Harden qui ne sont pas défendus. Detroit a eu beaucoup de mal à faire circuler le ballon puisqu’en plus des 15 pertes de balles, les hommes de Casey n’ont fait que 5 passes décisives. Ils peuvent donc s’estimer heureux d’être menés que de 12 points à la pause grâce à une adresse de seulement 33% (7/21) pour Philadelphie à longue distance.

Dans ce troisième quart, les Pistons se montrent beaucoup plus agressifs en défense puisqu’ils sont parvenus à faire 3 interceptions quand pendant toute la première mi-temps ils n’en ont fait qu’une seule. L’adresse à longue distance des Sixers lors de ce troisième quart permet aux Pistons de rester dans le match, puisque les coéquipiers de Tobias Harris quittent le troisième quart avec seulement 16% dans cet exercice. Les jeunes des Pistons ont brillé puisque Jalen Duren se montre décisif car il est le meilleur rebondeur du match lors de ce troisième quart, il est aussi le joueur le plus adroit du match côté Pistons. Jaden Ivey dans la continuité de ses derniers matchs, s’est démarqué de part son attitude se montrant véritable energizer de cette équipe.

Les Pistons terminent le match avec 22 balles perdues et seulement 15 assists, des problèmes aussi bien en attaque qu’en défense puisqu’en plus de cela l’adresse à 3 points des Pistons sur ce match est de 26%. Il y a donc des questions qui sont légitimes d’être posées, notamment sur ce refus constant d’adaptation de la part du coach qui a une grosse responsabilité dans la piètre performance de son équipe. Doit-on s’attendre à une nouvelle déception Vendredi face aux Hawks ?

Source image: AP PHOTOS / Matt Slocum

Laisser un commentaire