7 minutes 1 mois

Après une première moitié de saison bientôt terminée, il est l’heure de faire le point sur les performances du rookie de 19 ans, Jalen Duren. Un profil atypique que la ville de Detroit a déjà connu. Ses performances – s’améliorant de semaine en semaine – lui ont permis de rentrer dans le 5 majeur de Dwane Casey à 13 reprises ! Retour sur les atouts du pivot de 2 mètres 08.

Il est le plus jeune joueur de la NBA cette saison du haut de ses 19 ans, et pourtant ça ne l’empêche pas de faire lever les foules de la Little Caesars Arena. Contres, interceptions, rebonds offensifs, dunk… Tout y passe avec Jalen Duren qui a réussi à s’imposer dans l’effectif des Pistons, profitant des blessures de Marvin Bagley III et de Nerlens Noël.

Imposant et redoutable en défense

Il a le deuxième meilleur Defensive Rating de l’effectif avec 116,1 (soit 116 points encaissés sur 100 possessions). Ce n’est pas fameux mais ça montre à quel point Duren se détache de ses coéquipiers en matière de défense. Son point fort ? la protection du cercle. Long et large, il dissuade beaucoup de joueurs voulant s’essayer à jouer le double pas. 1 contre par match seulement mais sa verticalité, sa taille et sa vitesse d’exécution ont permis à beaucoup de possessions d’être avortées par un tir loupé ou une balle perdue.

Highlights du premier match de Jalen Duren contre Orlando Magic le 20 octobre 2022.

Sa défense loin du ballon est suffisamment importante pour imposer sa présence sur le parquet et modifier le jeu des adversaires.

Beaucoup de pivots sont ciblés en isolation en défense… Pris de vitesse, fautes, etc. Mais Jalen Duren s’en sort très bien dans ce domaine. Rapide, souple sur les appuis, intelligent, il ne se laisse pas déborder si facilement ! Il y avait des flashs en début de saison sur certaines séquences, c’est à présent devenu une habitude. Il a encore des progrès à effectuer par moment dans ce domaine notamment pour éviter les fautes.

Jalen Duren face à Terry Rozier III dans le money-time contre les Charlotte Hornets le 15 décembre 2022.

Une généreuse présence sous la raquette en attaque

Au 5 janvier 2023, Jalen Duren pointe à la 7ème place des meilleurs rebondeurs offensifs avec plus de 3 unités par match ! C’est plus que Domantas Sabonis, Bam Adebayo ou DeAndre Ayton, entre autres… Bien accompagné le Jalen. Cela faisait depuis André Drummond que les Pistons n’avaient pas eu de pivot pur capable de gober des rebonds en défense comme en attaque. A 19 ans, il risque de s’imposer encore plus dans ce domaine dans les années à venir. Avec près de 24 minutes de temps de jeu par match, il devrait également pouvoir grappiller des minutes dans les prochains matchs. Mais Jalen Duren c’est aussi un facilitateur ! Imposant et rapide, il a de grandes qualités en pick and roll… ce qui offre plusieurs options au porteur de balle avec un espace bien plus large. Notons également sa qualité de passe qui offre plusieurs tirs ouverts à ses coéquipiers.

Contrat rempli pour le jeune rookie ! Drafté à la treizième place, il répond présent dans plusieurs domaines et permet à son équipe de noter des progressions. Il est également l’un des « chouchous » des supporters de par son attitude mais aussi l’énergie qu’il apporte sur le terrain. Il a d’ailleurs figuré sixième dans le classement provisoire du rookie de l’année. Une jolie gratification qui demandera une continuité dans les performances actuelles.

Source image : Nic Antaya

Laisser un commentaire